23 janvier 2012

Prog du 24 au 29 janvier


Mercredi 25 à 20h///Mata est Mytho///Théâtre///12€(réduit 8€)Mata Gabin est née à la frontière du Libéria et de la côte d'Ivoire, d'une mère Libéro-Guinéenne et d'un père Martiniquais. Elle est adoptée à l'âge de 3 ans par son oncle et sa tante. Pendant sa petite enfance, c'est sa grand-mère Argentine et son mari qui est italien qui l'élèvent. Elle a vécu en Côte d'Ivoire, en Corse et maintenant à Paris depuis quelques années.

Jeudi 26 à 20h///concert///Sabine DRABOWITCH///Chanson française/poésie///7€
Un style qui fait mouche. Une place particulière dans le paysage. Sabine Drabowitch nous télé porte dans un monde incongru, à la poésie ciselée. Les mots s'amoncellent, sédimentent, ruissellent et se déploient en chansons singulières, terreuses et décoiffées, où il est question d’échafaudage, de voyage intergalactique et d’éléphante de mer. 

Vendredi 27 à 20h///concert///FLAVIE FONTAINE & friends///folk road///7€
Artiste résidente: Auteur compositeur interprète, Flavie Fontaine vous fait voyager au travers de ses chansons qui sont comme des saynètes effervescentes à faire fondre sous les paupières …  Avec simplicité, cette conteuse nous embarque dans son univers folk, comme si elle traversait l’absurdité du monde avec sa guitare en bandoulière, à l’image de son « lonesome warrior ». La voix brisée par son sourire qu’elle porte comme une arme, elle se joue des codes et mêle ballades où l’on se sent frôler par les fantômes de Bob Dylan, Kimya Dawson et Dolly Parton et folies musicales où sa malice et son impertinence féminines sont irrésistibles.

Samedi 28 à 20h///concert///ZAMUA///soul acoustique///7€
Artiste résident: Né en Italie de mère sarde et de père burundais, Zamua découvre sa passion pour la musique très jeune en se mettant à la guitare, son instrument de confiance qui l’accompagne depuis ses débuts. Zamua grandit en Italie entre son île natale et la ville frénétique de Naples. Avec le temps, la musique devient son moyen privilégié pour s’ouvrir au monde et toucher la sensibilité des âmes. À travers la musique Zamua donne forme à son métissage et à son histoire.




Après ses différentes collaborations et ses projets musicaux de reggae et afro-jazz sur la scène underground napolitaine, Zamua part à Paris pour continuer ses études et décide de mettre en stand-by ses projets artistiques pendant quelques temps.
Chaque chose en son temps…. et le temps arrive quand on ne s’y attend pas ! C’est donc naturellement, sans forcer le pas, que Zamua se remet à la musique quelques années plus tard en ressentant un besoin vital de renouer avec son instrument et avec sa voix qui n’a jamais cessé de vibrer au fond de son âme.
Il se plonge dans un projet de soul acoustique aux vibrations intimes teintées de jazz, folk et reggae. C’est sur ce fond musical métissé que Zamua continue à tisser la toile de son univers.
À vos oreilles et à vos cœurs, l’émotion vibre dans ses compositions !

1 commentaire: