1 septembre 2012

Prog du 4 au 9 septembre

>>> JUSQU'AU DIMANCHE 9 /// FESTIVAL VENEZUEL'ART

Le festival Venezuel’Art rassemble quatre artistes vénézuéliens vivant en France. Véritables globe-trotters, ils ont quitté leur Amérique latine natale pour voyager, vivre et créer, inspirés par un riche métissage.
Au programme de ce festival :
- deux concerts de l'auteure-compositrice-interprète Elvita Delgado ;
- des matières naturelles (tissus, terre cuite, pigments, etc) façonnées à merveille par la créatrice de bijoux Mariale Milla ;
- des peintures à l'huile ou acrylique, des dessins à l'encre de Chine, des gravures en noir et blanc, des sculptures en bois, carton et terre cuite émaillée réalisés par l'artiste plasticien Francisco Fernandez;
- des photographies de Mauricio Fallini, issues de son exposition personnelle "Venezuela adentro", pour découvrir les paysages vénézueliens et partir à la rencontre de celles et ceux qui les peuplent.








JEUDI 6 À 20H // SMADJ // électro oriental / 10€/8€ 

Né en Tunisie, Smadj a grandi en écoutant de la musique orientale, brésilienne, de la funk, de la soul et de la musique folklorique. Avec un premier album sorti en 1994, ce n'est pourtant qu'en 2000 que Smadj est reconnu sur la scène internationale avec "Equilibriste", fusion de son électronique et acoustique, ce qui lui vaut la quatrième position au classement du "European World Music Charts". En 2002, Smadj s'associe au musicien français Mehdi Haddab, pour un projet qui transporte le oud au 21ème siècle : "DuOud". 
Pour son deuxième concert à la galerie, Smadj se plongera dans son répertoire le plus intimiste et méditatif, tiré de ces deux derniers albums, "Selin" et "Le oud selon Smadj", et sera accompagné d'invités surprises.






VENDREDI 7 À 20H // GUILLAUME FARLEY & ELENKA (de Naturalibus) // chanson française / 10€/8€
Guillaume Farley brouille les pistes, non par esprit de contradiction, mais bien plutôt par infidélité chronique aux différentes familles musicales. Très vite, le bassiste se passionne pour les histoires d’amour en tous genres. « Des conversations entre un homme et une femme », voilà comment il décrirait ses premières chansons écrites en français. Ainsi naquit le duo Naturalibus, en compagnie d’Hélène Mittet (avec laquelle il avait déjà œuvré dans les groupes Ich Bin Wallou et Pareil Mais Plus). En sept ans, Naturalibus a été un ovni dans le paysage musical français, écumant les scènes de France, et se produisant notamment en première partie de Vanessa Paradis, Julie Ferrier ou Thomas Dutronc.
Guillaume déborde d’énergie et de rythme, ses chansons ne pouvaient donc en être autrement. Elles tanguent entre premier et second degré, entre gravité et légèreté, entre paillettes et charentaises...




SAMEDI 8 À 20H // OUSMAN DANEDJO // acoustic world / 10€/8€

Avec son parcours atypique et sa facilité à se mouvoir au sein des cultures et des langues d'Afrique de l'Ouest, Ousman Danedjo trace désormais un chemin singulier et sincère, où cohabitent les accents du Fouta, des tourneriez wassoulou et des sonorités brésiliennes. Un syncrétisme à haute teneur émotionnelle, porté par une voix limpide dont on ne saurait plus dire si elle vient de Dakar, Bamako ou Alger.













DIMANCHE 9 À 20H // ELVITA DELGADO, GABRIEL ZURINI, MAURICIO FALLINI & invités // folkore vénézuélien / 10€/8€

Elvita Delgado a grandi dans un milieu artistique, entre un père guitariste et une mère professeur d'art plastique. Ses débuts dans la musique s'orientent vers le folklore vénézuélien et la musique ethnique de son pays. Elle entreprend sa carrière de chanteuse professionnelle dans les années 1980 et partage la scène avec de grands artistes vénézuéliens et internationaux. Expatriée en Europe dès le début des années 1990, elle est invitée à chanter à plusieurs reprises sur la chaîne italienne "la RAI" et devient meneuse de revue dans un cabaret des Champs Élysées. Ses nombreux projets et collaborations musicales et artistiques l'ont amenée à voyager à travers le monde, jusqu'à Paris où elle vit et travaille actuellement. 
Ce concert clôturera le festival Venezuel'Art sur des airs vénézuéliens traditionnels. Elvita sera accompagnée de Gabriel Zurini à la harpe, de Mauricio Fallini à la guitare, ainsi que d'artistes invités.

1 commentaire: