26 janvier 2013

Prog du 29 janvier au 2 février

PROLONGATION EN FÉVRIER // EXPOSITION DES ARTISTES PERMANENTS / ENTRÉE LIBRE

Tout au long du mois de février, les artistes permanents sont mis à l'honneur : gravures, peintures, photographies, sculptures, céramiques, bijoux... L'occasion de découvrir ou de redécouvrir des artistes du monde entier autour d'une mise en regard inédite de leurs oeuvres.















MARDI 29 JANVIER À 20H // JOSE MANUEL LEON / guitarra flamenca en evolucion / 10€/8€

Jose Manuel Leon commence la guitare à 13 ans auprès de son père, lui-même guitariste professionnel. D'origines andalouses, il s'intéresse donc tout naturellement au flamenco. Très vite, il collabore avec des artistes tels que José el Francès, Nina Pastori, Alejandro Sanz (El Tren de los momentos), Pastora Soler, Miguel Angel Rodriguez, Queco, mais aussi avec des artistes flamencos comme Gerardo Nuñez, Carmen Linares, Raphaël Estévez, Nani Paños, Joaquín Grilo, La Moneta. Il participe également au dernier film du cinéaste Charles Saura "Iberia", basée sur le personnage d'Albéniz, aux côtés de Gerardo Nuñez Trio, avec qui il interprète "Almería".








JEUDI 31 JANVIER À 20H // SMADJ AVEC SOFIANE SAIDI / electro oriental / 10€/8€

En résidence à la galerie au mois de janvier, Smadj sera accompagné de Sofiane Saidi à la voix.

Né en Tunisie, Smadj a grandi en écoutant de la musique orientale, brésilienne, de la funk, de la soul et de la musique folklorique. Avec un premier album sorti en 1994, ce n'est pourtant qu'en 2000 que Smadj est reconnu sur la scène internationale avec "Equilibriste", fusion de son électronique et acoustique, ce qui lui vaut la quatrième position au classement du "European World Music Charts". En 2002, Smadj s'associe au musicien français Mehdi Haddab, pour un projet qui transporte le oud au 21ème siècle : "DuOud".
Né dans le berceau de la musique raï, Sofiane Saidi fait ses premières armes très jeune dans des groupes locaux puis s'installe à Paris. En 1996, il rejoint le groupe afro hip-hop Tukuleur et collabore avec l'artiste Naab sur l'album "Salam aleikoum" en 1998. En parallèle, il sillonne les scènes d'Europe avec Yog Sothoth et enregistre l'album "Minaret " (2001). En 2003, il participe à l'album "le dernier cri" du collectif Ali Dragon qui réunissait la section rythmique de Louise Attaque et Antidote. C'est lors d'un festival en Espagne, en août 2003, que la voix singulière de Sofiane retient l'attention de Natacha Atlas. Cette dernière l'invite à Londres et deux duos naîtront ("Oully" et "La li khaouf") qui figurent sur le dernier album de la chanteuse," Mish maoul". De retour à Paris, il décide enfin d'écrire tout un album. Il élabore un projet "El Morjane" ou "Le corail", une métaphore des choses précieuses et rares de la vie. Ces chansons écrites dans sa langue maternelle, racontent, à la manière des comédies musicales égyptiennes, les joies et les tourments de leurs héros. En attendant la sortie de son album, Sofiane présente ses chansons sur scène : une véritable invasion orientale. 


VENDREDI 1ER FÉVRIER À 20H // THéKO & RAPHAËL / world music, chanson jazzy / 10€/8€

La langue géorgienne intrigue souvent les gens... C'est pourtant cette langue que la jeune auteure-compositrice-interprète a naturellement choisie pour composer ces toutes premières chansons.  

THéKO chante accompagnée de ces amis fidèles : guitare et ukulélé qu'elle apprivoise en autodidacte, tout comme ses douces cordes sensibles, dont le travail a capella est à l'origine de sa passion pour la musique.

Qu'il s'agisse de ses propres créations ou bien de reprises originales d'artistes tels que Kate Bush, Queen, Tom Waits, Paolo Conte et Serge Gainsbourg, THéKO nous transporte avec une voix douce et sincère vers un univers musical déconcertant de fraîcheur. Dans cet univers fortement personnel, qui explose la barrière des langues en mettant à nu sa fragilité, elle chante l'amitié, la solitude, le bonheur éphémère, les rêves inachevés...
Son style musical multilingue (géorgien, anglais, russe, portugais, français, italien...) navigue entre musiques du monde, chansons jazzy et pop fraîche ! Pour son premier concert à la galerie Goutte de Terre, THéKO sera accompagnée de Raphaël à la guitare.


SAMEDI 2 FÉVRIER // LES REINES DE SABA / jazz, gospel, soul, a capella / 10€/8€

Les Reines de Saba, quartet vocal féminin "décoiffant", proposent un spectacle mêlant les styles musicaux avec gourmandise : ambiance "close-singing" à la Andrews Sisters, grands standards de la chanson française intemporelle, de la soul, du gospel ... De l'émotion, du swing, du groove, et avant tout, un grand bonheur de chanter et de communiquer avec le public.  

Après avoir joué leur spectacle « Un zeste de groove » dans des lieux aussi divers que variés (Théâtre Falguière, clubs de jazz, festivals autour de Paris et en région, Hôtel le Trianon Palace de Versailles), les Reines de Saba reviennent en 2012 avec un nouveau spectacle: « Technicolor » qui donne la part belle à la chanson française intemporelle...

1 commentaire: