29 novembre 2015

"LES CORPS FRAGILES", exposition d' Elodie MRA.


Dans cette exposition, "Les Corps Fragiles" les pièces présentées composent une longue étude sur la peau, sa matière, ses couleurs et ses textures. Ce travail se positionne principalement dans sa facture, c'est à dire dans son processus de réalisation : Travailler à l'échelle humaine mais aussi et surtout de façon macroscopique. "Ces pièces trouvent une place entre la destruction sensible du matériau et à la fois dans une sensation de permanence et de détérioration des formes corporelles...comme pétrifiées...humains intemporels..." 
 
De la délicatesse de ses gestes à la vapeurs estompée de ses textures, Elodie Mra enrobe son travail dans une dentelle de techniques plus ou moins traditionnelles. Après avoir longtemps expérimentée le travail de peinture, d'installation, de photographie, parallèlement à ses études d'Art à la Sorbonne, elle découvre le travail de tapisserie dans les Cévennes il y a quelques années.Née d'une famille d'entrepreneur en bâtiments, c’est très jeune qu’elle installe une relation particulière à l'art de "faire", "regarder des choses naître de rien, créées par la main de l'homme". Quelque soient les techniques ou matériaux utilisés, son travail se dirige vers la fragilité du corps dans un dialogue métaphorique entre le langage du textile et la connexion humaine. Son travail de tissage nous laisse entreprendre un voyage dans des récits complexes qui transforment ces matériaux et les ramènes dans notre temps.

Transparences des tissus et vibrations de la lumière réagissent autours de ces liens qu'elle construit entre l'Art, le design et les arts décoratifs.


Elodie Mra travaille, vit à Paris et sera présente le soir de l'inauguration

1 commentaire: